Bienvenue sur le forum du Senegal. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
forum senegal: voyage, tourisme et decouverte du senegal
Nouvelles: La BOUTIQUE de senegalou est enfin en ligne
Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Sujet: SOINS DE SANTE  (Lu 8834 fois)
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #15 le: 30 Mars 2011 à 09:42:05 »

Tom, tu réduis vachement le rôle des dispensaires !

Dans les régions, ils sont super importants, et parfois le seul endroit accessible pour une très grande partie de la population.

Dans ceux que j'ai vus, ils ne traitent pas que les petits bobos, loin de là.
Les maladies les plus traitées étaient : le palu, les maladies respiratoires (particulièrement chez les enfants), les maladies de la peau, l'hypertension artérielle, les infections sexuellement transmissibles, les diarrhées, etc.
Ils s'occupaient aussi de toutes les vaccinations pour les enfants, des accouchements et du suivi des enfants (ils sont pesés jusqu'à l'âge de 5 ans, et ceux qui sont mal nutris reçoivent des compléments alimentaires).

Souvent ce sont des infirmiers qui tiennent les dispensaires, mais ils ont quasiment le rôle d'un médecin (pas d'autre choix...)
et ils ont vraiment un boulot énorme !


Et quand je demandais "comment faire ?" à propos du financement de la santé... Je ne considère pas "la richesse personnelle" de Wade comme une réponse sérieuse et réaliste Tom... 
Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #16 le: 31 Mars 2011 à 01:14:19 »

Gilliane, je crois que nous nous sommes mal compris.

Je me suis sans doute mal exprimé concernant les dispensaires. Je sais que beaucoup font beaucoup de choses pour la population.

Par contre, je dis que l'état ne fait pas son boulot. S'il était un temps soit peu intéressé par les problèmes de santé du peuple sénégalais (problèmes réels et récurrents) il y mettrait les moyens. Car il a les moyens d'y mettre les moyens.

Je ne peux pas concevoir un pays où les dirigeants se remplissent les poches à titre personnel au détriment de la population. Le sénégal n'est pas le seul pays dans ce cas. Exemple, Madagascar, pour citer un pays que je connais bien. Je ne peux que m'opposer à la politique de ces dirigeants. Le peuple doit passer avant leur fortune personnelle. C'est tout.

Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« Répondre #17 le: 31 Mars 2011 à 09:17:23 »

Le sénégal n'est pas le seul pays dans ce cas.

pour moi ils sont tous pareils, on ne s'en rend compte que quand on y vit un peu plus que des vacances
Journalisée

Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #18 le: 31 Mars 2011 à 13:54:59 »

Car il a les moyens d'y mettre les moyens.

Je ne peux pas concevoir un pays où les dirigeants se remplissent les poches à titre personnel au détriment de la population.

Tom, je pense que là-dessus on est tous d'accord. Personne ne soutient les dirigeants qui détournent l'argent de leur pays, et c'est encore pire dans les pays où les populations manquent de beaucoup de choses.

Mais sérieusement, la richesse personnelle de Wade ne suffirait pas à résoudre les problèmes de santé ou d'éducation du Sénégal. (Si seulement !)
Je ne sais pas si tu as une idée des budgets que cela représente.
Personnellement, je n'ai pas d'idée précise, mais je sais juste qu'il s'agit bien plus que de la fortune qu'a pu détourner Wade.

A titre d'exemple, le budget de la sécurité sociale en France est de près de 300 milliards d'euros par an ! Et je sais très bien qu'on ne peut surtout pas comparer, mais c'est juste pour donner un ordre d'idées. Le financement provient essentiellement des cotisations sociales.

Comment mettre en place au Sénégal un système basé sur des cotisations sociales, alors que le taux d'inactifs est super important, et que parmi les actifs, une grande partie n'est pas déclarée ? Alors OK, prenons la fortune de Wade, mais elle sera vite épuisée, aussi grande qu'elle puisse être...

Je suis aussi attristée que vous de voir des personnes qui ne peuvent pas se soigner, des amis qui ont perdu des proches juste par manque d'accès aux soins, pour des maladies qu'en France on imagine même pas qu'elles pourraient être mortelles...

Mais les médecins n'ont pas vraiment le choix que de demander des paiements à l'avance, s'ils veulent continuer à pouvoir exercer et faire tourner les hôpitaux, dispensaires, etc...

A noter quand même que dans pas mal de dispensaires, il y a un système de solidarité qui est mis en place... Avec une "caisse des cas sociaux" qui permet de délivrer gratuitement ou à coût très bas des médicaments pour les personnes vraiment démunies.

Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #19 le: 31 Mars 2011 à 14:48:49 »

Gilliane, je te suis dans ton raisonnement. Mais je ne suis pas tout-à-fait d'accord.

Que la fortune de Wade, aussi importante soit elle, ne suffise à régler tous les problèmes, OK. Mais que Wade ne fasse RIEN, là je ne suis pas d'accord.

Il n'est pas normal que ce soit des ONG étrangères qui fournissent des thermomètres, des tensiomètres, des médicaments, aux dispensaires ou aux cases de santé.

Il n'est pas normal que ce soit des pays étrangers qui envoient de l'argent pour aider la recherche dans les hôpitaux et facultés. Combien de millions d'euros la France, envoie t-elle au Sénégal, par exemple ? Ils vont où ces millions d'euros ? Aux hôpitaux ? Aux facultés ? Aux écoles ? Aux dispensaires ? NON !!!  Ils vont dans la poche de Wade !

La jeune génération sénégalaise commence à prendre conscience et à réagir à cet état de fait. Et je ne peux que les encourager dans leurs contestations et manifestations.

J'ai des relations étroites avec Madagascar (avec des malgaches et aussi des français qui y vivent). C'est exactement le même problème. Les dirigeants se foutent tout le fric dans leurs poches pendant que la population crève la fin et n'arrive pas à se soigner correctement.

Petite anecdote. J'ai envoyé 50 € à une amie malgache la semaine dernière, car son fils était malade et qu'elle n'avait pas l'argent pour consulter un médecin et acheter des médicaments. Tu trouves cela normal, toi ? Moi non.

Alors, que les gouvernements ne puissent pas mettre en place un système de sécurité sociale, je veux bien. Mais il y a un minimum d'aide et de respect de son peuple. Et ce minimum n'existe même pas. Et je trouve ça écoeurant. C'est tout.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #20 le: 31 Mars 2011 à 19:05:51 »

Effectivement, l'argent qui vient de l'extérieur n'est souvent pas attribué là où il devrait...

Je trouve ça aussi inadmissible que toi, Tom.
Journalisée
hippy24
Pigeon voyageur
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9


« Répondre #21 le: 19 Août 2011 à 18:19:33 »

Merci pour le partage
Journalisée

Anne17
Marabout
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 540


« Répondre #22 le: 19 Août 2011 à 18:53:18 »

 concernant l'IPM, si mes souvenirs sont bons, l'employé cotise 5000 Fca par mois dégressifs selon le salaire chaque fois que l'on a besoin d'aller chez le médecin, il faut passer au bureau de l'IPM prendre un bon de consultation à présenter au médecin puis le ramener illico en prenant un autre bon pour les médicaments puis le ramener et éventuellement reprendre un bon de consultation pour passer des radios.On ne vous remet les bons qu'un par un.

Là on avance pas d'argent mais chaque mois l'IPM envoie à l'entreprise qui vous emploie le détail des règlements effectués pour chaque salarié et 50% des dépenses sont retenus sur le salaire puis reversés à l'IPM.

Il y a plusieurs organismes d'IPM, le mien se trouvait à un 1er étage en plein centre de dakar où il était impossible de se stationner à proximité , j'avais eu un problème
de sciatique et je ne vous dis pas combien j'ai galéré pour aller retirer mon bon de consultation, de plus il faut vous présenter en personne avec un livret que l'on vous remis lors de votre inscription à l'IPM.

Sinon les français peuvent se faire soigner gratuitement à l'hôpital de la marine mais seulement les français et ce n'est pas normal.
Journalisée
biba
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1407



« Répondre #23 le: 20 Août 2011 à 17:23:17 »

Salut

Comme le dit Anne cela se passe comme cela pour l'IPM.
Journalisée

BELEIVE
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 Senegalou : voyage et decouverte du senegal  >  Cultures et traditions senegalaises  >  Culture, Coutumes et traditions
 Sujet: SOINS DE SANTE
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Seo4Smf v0.2 © Webmaster's Talks

Design My BTs Page générée en 0.064 secondes avec 19 requêtes.