Bienvenue sur le forum du Senegal. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
forum senegal: voyage, tourisme et decouverte du senegal
Nouvelles: La BOUTIQUE de senegalou est enfin en ligne
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le marchandage  (Lu 17332 fois)
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« le: 23 Mars 2007 à 11:47:08 »

le marchandage est un art au senegal , du taxi que vous prenez aux produits que vous achetez aux vendeurs ambulants
N'hesitez pas à faire baisser les prix
Journalisée

Om-Hani
Pigeon voyageur
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #1 le: 20 Avril 2007 à 22:38:36 »

Coucou me voilà 

Le marchandage est aussi un art dans tous le monde arabe ...
Mais je suis bien d'accord, c'est tout un art et un super moment de rigolade et de partage avec les gens qu'on a en face  .
Mais c'est vrai qu'à la longue ça peut devenir fatiguant 
Journalisée
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« Répondre #2 le: 23 Avril 2007 à 15:06:24 »

en general, divisez par 2 ou 3 le prix que vous propose un vendeur ambulant
Journalisée

tina
Pigeon voyageur
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13



« Répondre #3 le: 30 Avril 2007 à 13:23:21 »

le marchandage est un art au senegal , du taxi que vous prenez

Moi j'en ai marre de marchander, sourtout avec les taxis, quand on est deja en route et il commance à dire
"C'est tres loin, il faut payer plus", et ca apres que j'ai tres bien expliquer ou j'habite, ou bien " Il y trop d'embouteage, il faut ajouter quelque chose", ou le pire des pires c'est quand il demande 4.000 fcfa d'aller de hann maristes au plateau, (normalment je paie 2.000,) et ca parce que selon lui, je suis toubab, j'ai de l'argent alors je paie 4.000. Uffff c'est dificile
Journalisée
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« Répondre #4 le: 30 Avril 2007 à 15:14:35 »

Moi j'en ai marre de marchander, sourtout avec les taxis, quand on est deja en route et il commance à dire
"C'est tres loin, il faut payer plus", et ca apres que j'ai tres bien expliquer ou j'habite, ou bien " Il y trop d'embouteage, il faut ajouter quelque chose",
des lors que le chauffeur de taxi a accepté le prix de la course, tu refuses d'ajouter quoi que ce soit. il faut rester ferme mais polie et non agressive. En general, ils sont tres sympas, il faut juste savoir comment leur parler et placer un ou deux mots wolofs pour qu'ils comprennent que tu te feras pas avoir.

Pour ceux qui ne comprennent pas notre discussion, au senegal, les taxis n'utilisent pas de compteur pour les courses cela fait plus de vingt ans.
Journalisée

tina
Pigeon voyageur
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13



« Répondre #5 le: 30 Avril 2007 à 15:25:42 »

des lors que le chauffeur de taxi a accepté le prix de la course, tu refuses d'ajouter quoi que ce soit.

C'est ca que je fait, je lui dit qu'on à acorder d'abort, alors il a accepter, mais ce que m'embete c'est que pendant tout le chemin, il n arrete pas  parler de ca , mais bon.... quoi faire
Journalisée
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« Répondre #6 le: 03 Juin 2007 à 18:27:48 »

marchander en wolof se dit wakhalé ( waxalé)
Journalisée

thaissabar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3761


« Répondre #7 le: 20 Février 2008 à 21:40:40 »

Oui c'est dur et énervant de savoir qu'on est toubab et que , à cause de ça, on doit payer 10 fois plus que n'importe quel sénégalais . Je comprends qu'ils veulent s'en sortir et qu'ils pensent que nous avons plus les moyens qu'eux, cependant moi ça me freine de faire des achats maintenant, que ce soit bouger en taxi, ou faire des cadeaux, car je les trouve moins cher en France dans des magasins africains, ou acheter du tissu, car en décembre, au marché de Sandaga, ils m'ont fait payé 5m de tissu alors qu'ils m'en avaient mis 2,50 m pour 5.000 cfa. Quand je suis arrivée chez la couturière, elle n'a pas pu faire ce que je lui avais demandé, du coup j'ai fait faire un ensemble pour un bébé. Mais bon, ça fout les boules!
On a déjà le billet d'avion à payer, plus tout le reste, c'est quand même dommage qu'on n'arrive pas à se faire plaisir sous prétexte qu'on est toubab!!!
Journalisée
Ndar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4848


« Répondre #8 le: 20 Février 2008 à 22:37:42 »

Ce n'est pas qu'un problème de toubab, voir pas du tout. La difficulté est de connaitre le prix.
Je peux te dire que les "broussards", les émigrés, ceux qui n'ont pas l'habitude de faire eux-même leurs achats...se font avoir aussi.
Le marchandage est culturel, pas l'arnaque.
Des arnaqueurs, il y en a partout.
Journalisée

"Ma liberté" Reggiani/Moustaki :
"...Je t'avais tout donné Ma dernière chemise...
J'ai changé de pays...
Ma liberté Tu as su désarmer Mes moindres habitudes
Ma liberté Toi qui m'a fait aimer Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire Quand je voyais finir Une belle aventure
Toi qui m'as protég
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #9 le: 21 Février 2008 à 00:42:15 »

Exact, ce n'est pas qu'un problème de toubab ! (même si dans certaines zones, genre Saly, ça joue énormément !!!)

Mon mari par exemple qui est un "expert" en marchandage, car un grand tchatcheur à la base, arrive à avoir des prix plus que corrects (quand il a envie). Pour un même produit, nos amis sénégalais payent parfois plus cher que lui !

Le marchandage se fait beaucoup au feeling ! y'a des vendeurs avec qui ça passe, d'autres moins !
Le jour où tu es pressé, que tu n'as pas le temps et pas l'envie de discuter, tu es sûr de repartir avec des "prix toubab", en tout cas plus cher que ce que tu payerais un jour normal où tu es disposé à prendre le temps de bien discuter.

A la longue, c'est vrai que ça peut être lassant de toujours discuter, mais on ne le fait pas pour tout non plus ! Pour les produits que tu achètes souvent, genre fruits et légumes ou poisson, tu discutes beaucoup moins :
-parce que tu connais les prix, donc tu sais si on t'arnaque ou pas
-parce que tu connais les vendeurs donc à force ils te font direct (ou presque) le prix normal
-parce qu'au pire, tu négocies sur la globalité de ce que t'as acheté à la fin, et ça ne dure pas des heures...
Journalisée
Ndar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4848


« Répondre #10 le: 21 Février 2008 à 08:10:43 »

Merci Gilliane, j'aurai pu tout écrire pareil, sauf que je remplace "mon mari" par "moi"!
Des fois àprès coup, je suis même géné.Par exemple quand je ne retrouve plus un prix aussi bas, je me dis que le vendeur, ce jour-là, était aux abois.
Journalisée

"Ma liberté" Reggiani/Moustaki :
"...Je t'avais tout donné Ma dernière chemise...
J'ai changé de pays...
Ma liberté Tu as su désarmer Mes moindres habitudes
Ma liberté Toi qui m'a fait aimer Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire Quand je voyais finir Une belle aventure
Toi qui m'as protég
nono
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2619



« Répondre #11 le: 21 Février 2008 à 09:13:49 »

Faites comme moi. Je prend le bus, et quand j'ai besoin de quelque chose, j'envoie ma femme. 
Journalisée
nannie
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3097



« Répondre #12 le: 21 Février 2008 à 10:00:28 »

Je trouve çà très amusant quand je suis en forme et que le gars en face de moi est sympa. Mais si je suis fatiguée, je passe mon chemin, surtout avec certains taximans.
Une fois je circulais entre Abéné et Kafountine et je vois au bord de la route un truc qui me plaisait. Je m'arrête et demande le prix, trop cher à mon goût, et je dis au vendeur:" écoute, là je n'ai pas trop de temps,( j'étais en taxi)  toi tu pars de très haut, moi forcément je vais partir de très bas et on va se retrouver au milieu, alors, si on discute pendant des heures, pendant ce temps tu ne feras pas d'autres affaires (il était tout seul) Le gars a bien rigolé et m'a dit d'accord et on s'est retrouvé sur un prix tout à fait raisonnable.
Mais çà ne se passe pas toujours ainsi, je me suis vue au Mali en pays Dogon négocier un masque à la lueur d'une torche, on avait mis tellement longtemps que la nuit était tombée. Pour avoir ce fameux masque, en plus du prix il a fallu que je laisse aussi une paire de baskets (un peu pourries) et des boucles d'oreilles (en plastique) pour lesquelles mon vendeur avait flasché!...
Tout çà fait de très bons souvenirs
Journalisée

TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9877



« Répondre #13 le: 22 Février 2008 à 00:14:50 »

Bonsoir,

Moi, je commence toujours par demander d'entrée : "le prix sénégalais, c'est combien ?"
Ou alors : "c'est combien ?" - Il te donne le prix et : "ça va pas ! est-ce que j'ai une tête de toubab, moi ?"
En général, cela le fait marrer d'entrée, et il n'y a plus qu'à diviser par 2 ou 3. Sinon, faut diviser par 10 

Pour les taxis, il faut bien connaitre les prix. Une fois qu'on les connait on ne se fait plus arnaquer. Il faut annoncer d'office : "je vais là, xxx francs". S'il n'est pas d'accord, il ne faut même pas discuter. Il faut tourner les talons de suite et se diriger vers un autre taxi, et là, comme par miracle, il vous rappelle et vous dit "OK". Bon, il y a bien sûr des exceptions. Mais en général, ça marche.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
salwa
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7121



WWW
« Répondre #14 le: 22 Février 2008 à 07:55:36 »

pour les taxis tout à fait daccord, une fois que l'on connait le prix, ne meme pas chercher à marchander, c'est ça ou un autre taxi
par contre parfois yen a de tellement sympas, que je leur laisse la monnaie ce qui fait que je paye ce qu'il voulait au depart 
Journalisée

Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 Senegalou : voyage et decouverte du senegal  >  Cultures et traditions senegalaises  >  Culture, Coutumes et traditions
 Sujet: Le marchandage
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Seo4Smf v0.2 © Webmaster's Talks

Design My BTs Page générée en 0.145 secondes avec 19 requêtes.