Bienvenue sur le forum du Senegal. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
forum senegal: voyage, tourisme et decouverte du senegal
Nouvelles: La BOUTIQUE de senegalou est enfin en ligne
Pages: 1 2 3 [4]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Sujet: demande d'argent  (Lu 43457 fois)
mandy
Sorcier
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1471



« Répondre #45 le: 11 Mai 2012 à 16:29:16 »

Sinon, ce qui me "gêne" dans tous les témoignages que j'entends, que je vois (pas seulement sur Senegalou, mais de manière générale), c'est une sorte de sentiment d'obligation, de contrainte, voire de culpabilité...

Parfaitement d'accord, ça n'a pas lieu d'être, et ça fait partie de ce mélange dont je parlais un peu avant !
Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9851



« Répondre #46 le: 11 Mai 2012 à 23:24:23 »

Heureusement qu'il n'y a pas que des demandes.

Il y a aussi des personnes qui ont des projets, qui font ce qu'elles peuvent pour mener à bien ces projets. Et qui ne demandent rien. mais que tu peux avoir envie d'aider par exemple.

Il y a aussi des personnes que tu côtoies, des familles avec qui tu passes beaucoup de temps et dont tu vois le quotidien, et qui ne te demandent jamais rien. Mais le jour où tu as les moyens, tu peux avoir envie de leur donner un petit coup de pouce, en leur donnant un peu d'argent ou en achetant un truc dont ils ont besoin. Sans qu'ils n'aient jamais rien réclamé.

Il y a des personnes qui bossent dur, mais ne gagnent pas grand chose et ont bien du mal à subvenir aux besoins de leur famille. Ils ne se plaignent jamais, ne parlent jamais d'argent et ne te réclament jamais rien. Tu peux avoir envie de les aider ou de leur offrir quelque chose.

Tom, il y a PLEIN de situations où on ne te demande rien. Et heureusement !!

Gilliane, en reprécisant tout ce que tu as précisé, là, je suis entièrement d'accord avec toi.

Je vais donné un exemple concrêt. Je paie tous les ans les inscriptions scolaires de tous les enfants d'une amie, ainsi que leurs fournitures scolaires (sauf pour une de ses filles, mise en école privée, et prise en charge par notre association, car elle ne foutait rien à l'école publique). Je lui paie également le loyer de sa chambre. Eh bien, cette amie ne m'a jamais demandé tout ça. Je le fais, car je connais sa situation. Je sais dans quelles conditions elle vit, elle et ses enfants.

Autre exemple. Je lui ai payé l'an passé son mouton pour la Tabaski. Car, je sais très bien qu'elle n'avait pas les moyens de se le payer. Bon, là, c'était un peu "intéressé". LOL ! Car c'était la première fois que je passais la fête de la Tabaski au Sénégal. Et je voulais vivre ce grand jour de fête avec elle. Cela a été une journée merveilleuse pour moi (à part ce sacré mouton qui était une vraie carne ! lol !).

Donc, oui, un coup de pouce, comme tu dis. Disons une aide, car j'aime beaucoup cette amie, que je connais depuis 10 ans. Je dirais qu'elle fait partie de ma famille. C'est cette amie qui m'a demandé les 1500 euros pour son terrain, et à qui j'ai répondu "NON". Et je sais que ce "NON" n'affectera pas du tout notre amitié. Car, cette amitié est bien au dessus de ça.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Ndar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4848


« Répondre #47 le: 12 Mai 2012 à 12:26:16 »

Ce sujet me gêne énormément!
Vous avez certainement tous raison dans votre "ressenti" et vos expériences, mais...

Déjà le fait de demander et de ne pas rembourser les prêts n'est pas spécifiquement sénégalais;
Dans vos amis, relations, collègues de travail et même dans vos familles, n'avez vous pas
des spécialistes de demandes en tout genre ainsi que des gens qui ne rembourse jamais?
Cela passe de celui qui ne paie jamais sa tournée ou ne prend jamais son véhicule,
celui qui n'a pas de monnaie pour payer ses courses, qui vous demande de lui ramener
du magasin des "bricoles" et ne vus rembourse jamais et quand c'est vous qui lui demandez,
il a des tas de prétextes pour ne pas le faire.
Journalisée

"Ma liberté" Reggiani/Moustaki :
"...Je t'avais tout donné Ma dernière chemise...
J'ai changé de pays...
Ma liberté Tu as su désarmer Mes moindres habitudes
Ma liberté Toi qui m'a fait aimer Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire Quand je voyais finir Une belle aventure
Toi qui m'as protég
Ndar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4848


« Répondre #48 le: 12 Mai 2012 à 12:36:34 »

Admettons qu'il y a plus de demandeurs au Sénégal.
Mais cela représente une minorité certes visible pour beaucoup de toubabs (ou assimilés, n'est-ce-pas Pénélope?),
dans les lieux touristiques, les villes...
Et les demandes ne touchent pas que les toubabs mais tous ceux qui ont apparemment plus que le demandeur.
Les sénégalais souffrent beaucoup plus de cette état de fait.
Et cela provient de multiples raisons : traditions/habitudes/coutumes (par exemple dans les couples, je peux développer d'autres cas),
extrême pauvreté, éducation (mais pas que : voir les différences entre frères et soeurs élevés ensemble),
rendre un autre "son obligé", et pour les toubabs les anciens coopérants qui donnaient sans compter
ainsi que les "touristes" qui ne savent pas faire autrement, etc
Et cela ne touche pas que l'argent mais aussi du matériel, et il y a bien don et prêt remboursable.

Il y a aussi un autre phénomène que l'on peut développer : le sénégalais vit à crédit!
chez le boutiquier, les vendeurs qui font du porte à porte, les banques, les tontines etc
Journalisée

"Ma liberté" Reggiani/Moustaki :
"...Je t'avais tout donné Ma dernière chemise...
J'ai changé de pays...
Ma liberté Tu as su désarmer Mes moindres habitudes
Ma liberté Toi qui m'a fait aimer Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire Quand je voyais finir Une belle aventure
Toi qui m'as protég
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9851



« Répondre #49 le: 12 Mai 2012 à 13:07:15 »

Déjà le fait de demander et de ne pas rembourser les prêts n'est pas spécifiquement sénégalais;
Dans vos amis, relations, collègues de travail et même dans vos familles, n'avez vous pas
des spécialistes de demandes en tout genre ainsi que des gens qui ne rembourse jamais?
Cela passe de celui qui ne paie jamais sa tournée ou ne prend jamais son véhicule,
celui qui n'a pas de monnaie pour payer ses courses, qui vous demande de lui ramener
du magasin des "bricoles" et ne vus rembourse jamais et quand c'est vous qui lui demandez,
il a des tas de prétextes pour ne pas le faire.

Tout-à-fait d'accord avec ça. Et j'ai aussi de multiples expériences en France en la matière. Mais bon, ici on parle de demande d'argent au Sénégal, non ?
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Ndar
Grand sage
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4848


« Répondre #50 le: 12 Mai 2012 à 13:19:20 »

Je sais, classique : comparaison n'est pas raison!

Je veux surtout insister sur le fait que lorsque l'on lit, c'est une spécialité sénégalaise
et que que tous les sénégalais sont pareils, ce qui n'est pas le cas!
Et les prêts, quand cela en est un clairement, sont remboursés la plupart du temps.
Et que aussi, les toubabs, et assimilés, ne sont pas les seuls à subir ce phénomène
et de loin!
Journalisée

"Ma liberté" Reggiani/Moustaki :
"...Je t'avais tout donné Ma dernière chemise...
J'ai changé de pays...
Ma liberté Tu as su désarmer Mes moindres habitudes
Ma liberté Toi qui m'a fait aimer Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire Quand je voyais finir Une belle aventure
Toi qui m'as protég
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9851



« Répondre #51 le: 12 Mai 2012 à 13:25:41 »

Mais cela représente une minorité certes visible pour beaucoup de toubabs (ou assimilés, n'est-ce-pas Pénélope?),
dans les lieux touristiques, les villes...

Exact.

Je connais 2 villages en pleine brousse, eh bien, jamais je n'y ai vu quelqu'un me demander quoi que ce soit. Si on aide ou on donne quelque chose à quelqu'un, il ne dira pas non. Mais il ne demandera pas.

Donc, quand on parle du Sénégal et de ce problème, il n'y a pas QU'UN seul Sénégal. Il y a celui des villes et des stations touristiques, où le touriste toubab ou assimilé est considéré comme une CB sur pattes, et il y a le reste.

Après, il y a les amis que l'on veut aider, et à qui on dit "oui" ou "non", en fonction de beaucoup de critères. La situation de la personne, le motif de la demande, etc. Et il y a celui ou celle à qui l'on donne sans qu'il(elle) demande.

Je crois donc, qu'il ne faut pas faire des généralités, mais considérer le cas par cas.

Cela dit, je ne suis toujours pas d'accord avec la nuance "don", "prêt".

Une petite anecdote. Il y a 3 ou 4 ans (j'sais plus) un gars dans le village me demande : "Est-ce que tu pourrais me prêter 10 000 F ? Je te les rends demain". Comme ce gars était un ami d'une de mes amies françaises, je lui prête les 10 000 F.  Je ne les ai jamais revus !  Et quand, plusieurs fois, par la suite, je l'ai croisé dans le village, je lui ai dit à chaque fois : "Au fait ? Mes 10 000 F ? Demain ? Demain de quelle année ?".  Réponse : il se marre.

Donc, pour moi, un "prêt" est le plus souvent considéré comme un "don". Mais, je suis d'accord, il y a des exceptions.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9851



« Répondre #52 le: 12 Mai 2012 à 13:27:12 »

Je sais, classique : comparaison n'est pas raison!

Je veux surtout insister sur le fait que lorsque l'on lit, c'est une spécialité sénégalaise
et que que tous les sénégalais sont pareils, ce qui n'est pas le cas!
Et les prêts, quand cela en est un clairement, sont remboursés la plupart du temps.
Et que aussi, les toubabs, et assimilés, ne sont pas les seuls à subir ce phénomène
et de loin!

Nous sommes d'accord. Voir mon post précédent, posté en même temps que toi.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Pages: 1 2 3 [4]   Haut de page
  Imprimer  
 Senegalou : voyage et decouverte du senegal  >  Cultures et traditions senegalaises  >  Culture, Coutumes et traditions
 Sujet: demande d'argent
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Seo4Smf v0.2 © Webmaster's Talks

Design My BTs Page générée en 0.08 secondes avec 19 requêtes.