Bienvenue sur le forum du Senegal. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
forum senegal: voyage, tourisme et decouverte du senegal
Nouvelles: La BOUTIQUE de senegalou est enfin en ligne
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Sujet: demande d'argent  (Lu 44761 fois)
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #30 le: 10 Mai 2012 à 21:05:42 »

D'accord avec Flo.
Si on accepte de donner de l'argent, il faut faire confiance.
Sinon, autant pas donner....

Mais c'est juste mon avis.
Chacun fait comme il le veut, comme il le sent.
Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #31 le: 10 Mai 2012 à 23:25:31 »

On n'a jamais de preuve que l'argent a bien servi à la raison donnée. Faut faire confiance, si on accepte de prêter/donner. Pas tjs facile.

Pas d'accord avec ce que tu dis, Flo. La preuve, on peut l'avoir. Peut-être pas à 100%, certes, mais il suffit de vérifier. Et, en ce qui me concerne, je vérifie toujours. Un exemple ? Je suis même aller vérifier un jour auprès d'une pharmacie si l'argent que j'avais envoyé pour payer une ordonnance avait été bien utilisé pour payer cette ordonnance. Et, vérification faite, oui.

On peut trouver que cela est faire preuve d'un manque de confiance, c'est exact. Mais je me suis trop fait entubé au Sénégal pour faire confiance aveuglément  justement.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Pénélope
Marabout
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 559



« Répondre #32 le: 11 Mai 2012 à 08:29:34 »

D'accord avec Flo.
Si on accepte de donner de l'argent, il faut faire confiance.
Sinon, autant pas donner....

Oui, mais là, on perpétue la mentalité de dépendance (qui est déjà un problème). Et dans la réalité, on s'expose à se voir demander des "dons" de plus en plus onéreux, jusqu'au jour où on est finalement contraint de dire "non" et là, il n'est pas rare que la personne se mette en colère en dépit des efforts préalablement consentis.
Journalisée
coralyne
Pigeon voyageur
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 34


« Répondre #33 le: 11 Mai 2012 à 09:30:02 »

lorsque j'entends nous n'avons pas droit a la critique nous ne sommes pas chez nous,c'est leurs moeurs!!!ca me retourne.ici pour ma part c'est une experience ou j'en ai fait partie,il y aider et faire plaisir,vous le dites vous meme qui ne sait pas planté ou se faire abuser,est il necessaire de devoir passer par la ,c'est ca leurs moeurs!!avec le recul il faut savoir doser ce que l'on veut leur donner et cela n'est pas facile.(dans leurs moeurs il ne faut pas pousser!!!il y a partage ok religion ok,mais le respect de l'autre doit en faire aussi partie!!!)
Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #34 le: 11 Mai 2012 à 10:50:27 »

Oui, mais là, on perpétue la mentalité de dépendance (qui est déjà un problème). Et dans la réalité, on s'expose à se voir demander des "dons" de plus en plus onéreux, jusqu'au jour où on est finalement contraint de dire "non" et là, il n'est pas rare que la personne se mette en colère en dépit des efforts préalablement consentis.

Exactement. Et cela m'est juste arrivé hier. J'ai dit "non", et la personne n'étant pas habituée à cette réponse, elle s'est foutue en colère. Et cela rejoint aussi ce que l'on disait par rapport aux amis que l'on aide. Si on ne les aide plus et qu'ils restent des amis, c'est que ce sont de VRAIS amis. Dans le cas contraire, ce sont des profiteurs, des faux amis quoi.

Je citais, dans "Coup de coeur, coup de gueule" le cas de cette amie (que je connais depuis 10 ans) que j'ai souvent aidée et que j'aide toujours, amie qui m'a réclamé 1500 euros dernièrement, car elle avait l'opportunité d'acheter une parcelle de terrain à bas prix. Ne pouvant pas en ce moment débloquer 1500 euros, je lui ai dit "NON". Eh bien, le lendemain, j'ai eu appel tél de son fils aîné, me disant que sa mère n'osait pas me rappeler, car elle avait honte. Je l'ai rappelée moi bien entendu. Elle s'est excusée de sa demande. Je lui ai répondu que ce n'était pas grave, et que cela ne changeait en rien notre amitié.

Voilà, c'est ce que j'appelle une VRAIE amie.

Et à propos de confiance et de vérification, j'aurais eu les moyens de lui envoyer 1500 euros, je sais qu'elle aurait acheté cette parcelle de terrain. Car, côté "vérification", celle-ci est évidente. En allant là-bas, j'aurais bien vu si cette parcelle existait ou pas. Bon, là, c'est un cas très simple, c'est vrai.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #35 le: 11 Mai 2012 à 10:52:30 »

lorsque j'entends nous n'avons pas droit a la critique nous ne sommes pas chez nous,c'est leurs moeurs!!!ca me retourne.ici pour ma part c'est une experience ou j'en ai fait partie,il y aider et faire plaisir,vous le dites vous meme qui ne sait pas planté ou se faire abuser,est il necessaire de devoir passer par la ,c'est ca leurs moeurs!!avec le recul il faut savoir doser ce que l'on veut leur donner et cela n'est pas facile.(dans leurs moeurs il ne faut pas pousser!!!il y a partage ok religion ok,mais le respect de l'autre doit en faire aussi partie!!!)

Tout-à-fait d'accord avec toi aussi, Coralyne.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Pénélope
Marabout
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 559



« Répondre #36 le: 11 Mai 2012 à 13:11:30 »

lorsque j'entends nous n'avons pas droit a la critique nous ne sommes pas chez nous,c'est leurs moeurs!!!ca me retourne.ici pour ma part c'est une experience ou j'en ai fait partie,il y aider et faire plaisir,vous le dites vous meme qui ne sait pas planté ou se faire abuser,est il necessaire de devoir passer par la ,c'est ca leurs moeurs!!avec le recul il faut savoir doser ce que l'on veut leur donner et cela n'est pas facile.(dans leurs moeurs il ne faut pas pousser!!!il y a partage ok religion ok,mais le respect de l'autre doit en faire aussi partie!!!)

Ce qui me tue, c'est que je suis bien souvent oubliée, moi, dans tout ça. Car MOI NON PLUS je n'ai pas droit à la critique. Je ne dois pas, par exemple, faire remarquer que le bébé est pieds nus dans une flaque de boue et risque d'avoir des parasites. Là, on me dit invariablement que "ce genre de choses n'affecte pas le Noir". Ou alors: "toi tu n'aimes pas l'Afrique" (peut-être pour avoir prôné de meilleures mesure d'hygiène quelque part)........

Et puis je ne sais plus ce que disait exactement nannie l'autre jour, mais pour moi, c'est pareil: Donne, donne, donne, Toubab, donne.

C'EST PAREIL POUR LES TOUBABS NOIRS ET VOILÀ DES ANNEES QUE JE ME TUE A SOULIGNER, RE-SOULIGNER, SOULIGNER, RE-SOULIGNER CE FAIT.....
Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #37 le: 11 Mai 2012 à 13:32:36 »

On en revient à la case départ.  C'est-à-dire, qu'il y a "donner" et "donner". Il y a "donner pour des choses sérieuses" et "donner pour du superflu". Et donner pour améliorer les conditions d'hygiène d'une famille, fait partie des choses sérieuses.

Pour moi, il ne s'agit pas de savoir s'il s'agit d'un toubab blanc ou noir, il s'agit d'un simple geste d'humanité. Quand j'apporte des brosses à dents, du dentifrice et des savons aux familles du Sénégal, c'est dans cette logique là que je m'inscris. Idem quand je refuse de donner des bonbons à des gosses. Idem quand j'envoie de l'argent à une association pour la construction de lattrines dans un village de brousse.

Oui, il y a "donner" et "donner".
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
mitch1
Marabout
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 616



« Répondre #38 le: 11 Mai 2012 à 14:02:09 »

j'ai enttendu un Sénégalais me dire ICI la solidarité, c'est oeil pour oeil, dent pour dent et pas de rancune, , ,
ma question : ca vous choc ?
Journalisée
mandy
Sorcier
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1471



« Répondre #39 le: 11 Mai 2012 à 14:18:03 »

J'ai l'impression, qu'en ce qui concerne le Sénégal, il y a un gros mélange dans l'esprit de certains blancs entre solidarité, culture et sentiments (dsl pas le temps de développer).

On en revient à la case départ.  C'est-à-dire, qu'il y a "donner" et "donner". Il y a "donner pour des choses sérieuses" et "donner pour du superflu".

Moi perso, en parlant de manière générale, ce n'est pas sur ce critère que je fais la distinction. Car je ne vois pas pourquoi une personne dans le besoin ne pourrait pas recevoir aussi un don pour du superflu. Donner, ce n'est pas uniquement pour rendre service, mais c'est aussi pour faire plaisir, non ?
La distinction, je la ferais plutôt sur le critère "on me réclame", "on ne me réclame pas". Si je fais un geste sans qu'on me l'ait réclamé, ce sera un don. Si je fais un geste parce qu'on me l'a réclamé, ce sera un prêt.
Journalisée
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #40 le: 11 Mai 2012 à 15:45:28 »

Assez d'accord avec Mandy !

Sinon, ce qui me "gêne" dans tous les témoignages que j'entends, que je vois (pas seulement sur Senegalou, mais de manière générale), c'est une sorte de sentiment d'obligation, de contrainte, voire de culpabilité...

Ce n'est pas parce qu'on a plus d'argent qu'on DOIT donner.
C'est pour ça que je disais plus haut que si on n'a pas confiance, autant ne pas donner.

Quand on me demande de l'argent et que je ne trouve pas la demande spécialement justifiée, ou que je trouve que c'est exagéré, ou tout simplement que ça sent l'arnaque... et bien je ne donne pas. Car il n'y a rien de pire que de donner en n'étant pas "content" de le faire.
C'est vrai que parfois, ça implique des sacrifices personnels de donner, on doit se "priver" sur telle ou telle chose, mais on le fait de bon coeur, on sait que ce sera vraiment utile ou que ça fera plaisir. Là du coup, aucun regret. On a fait ce qu'on pensait devoir faire, en toute bonne conscience.
Maintenant, quand il s'agit de demandes (déjà dans le principe, c'est gênant que la personne demande...) de la famille ou même d'amis à qui on "n'ose" pas dire non ou àqui on se sent obligés de donner, ça devient du n'importe quoi. Et il faut savoir dire non.

Journalisée
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #41 le: 11 Mai 2012 à 15:48:02 »

Si je fais un geste sans qu'on me l'ait réclamé, ce sera un don. Si je fais un geste parce qu'on me l'a réclamé, ce sera un prêt.

Mandy, si je suis ton raisonnement, il n'y aurait que des prêts. Car, on réclame toujours.

Il y a du reste façon et façon de réclamer. Il y a la façon directe : "envoie-moi x FCFA pour ceci ou cela". Et puis, il y a façon plus adroite, plus insidieuse, du genre : "Tu sais, la vie est difficile, j'essaie de vendre mes trucs, mais il n'y a pas de touristes, cela fait 3 mois que je n'ai pas payé mon loyer, le propriétaire m'a convoquée à la gendarmerie, etc. etc.". Et en ajoutant adroitement : "Ne crois pas que je te demande quoique ce soit, je sais que tu as aussi des problèmes".  Traduction : "je te demande de m'envoyer quelque chose".

Et je ne suis pas d'accord sur le mot "prêt". Un prêt, par définition, cela se rembourse. Ce qui n'est jamais le cas.

En un mot, il n'y a que des demandes de dons.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
TOM
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9854



« Répondre #42 le: 11 Mai 2012 à 15:51:28 »

Gilliane, tu as posté en même temps que moi.

Tu dis être assez d'accord avec Mandy, moi pas (voir ci-dessus).

Par contre, je suis assez d'accord avec toi.
Journalisée

« La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité.  » (Pierre Desproges).
Gilliane
Alkati Moderateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6125



« Répondre #43 le: 11 Mai 2012 à 15:53:26 »

Heureusement qu'il n'y a pas que des demandes.

Il y a aussi des personnes qui ont des projets, qui font ce qu'elles peuvent pour mener à bien ces projets. Et qui ne demandent rien. mais que tu peux avoir envie d'aider par exemple.

Il y a aussi des personnes que tu côtoies, des familles avec qui tu passes beaucoup de temps et dont tu vois le quotidien, et qui ne te demandent jamais rien. Mais le jour où tu as les moyens, tu peux avoir envie de leur donner un petit coup de pouce, en leur donnant un peu d'argent ou en achetant un truc dont ils ont besoin. Sans qu'ils n'aient jamais rien réclamé.

Il y a des personnes qui bossent dur, mais ne gagnent pas grand chose et ont bien du mal à subvenir aux besoins de leur famille. Ils ne se plaignent jamais, ne parlent jamais d'argent et ne te réclament jamais rien. Tu peux avoir envie de les aider ou de leur offrir quelque chose.

Tom, il y a PLEIN de situations où on ne te demande rien. Et heureusement !!
Journalisée
mandy
Sorcier
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1471



« Répondre #44 le: 11 Mai 2012 à 16:18:00 »

Mandy, si je suis ton raisonnement, il n'y aurait que des prêts. Car, on réclame toujours.

Mais non, je suis sûre Tom que tu donnes aussi sans qu'on t'ait réclamé. Quand t'apportes brosses à dents, ou n'importe quelle autre chose, on te les a toujours réclamés ?
 
Et je ne suis pas d'accord sur le mot "prêt". Un prêt, par définition, cela se rembourse. Ce qui n'est jamais le cas.

Bien évidemment que le prêt se rembourse. J'ai précisé "en parlant de manière générale", je ne parlais pas spécifiquement du Sénégal.
Si un(e) ami(e) me demande une aide, j'accepte si je peux et il est évident que c'est un prêt (et la personne d'ailleurs aura dit : "peux-tu me prêter telle somme ?").
Je n'ai pas vécu au Sénégal et j'y ai passé très peu de temps, je n'y ai donc pas d'amis, juste des connaissances. Il est donc clair que si on me réclame de l'argent, la réponse est NON, tout simplement ! 
Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 Senegalou : voyage et decouverte du senegal  >  Cultures et traditions senegalaises  >  Culture, Coutumes et traditions
 Sujet: demande d'argent
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
Seo4Smf v0.2 © Webmaster's Talks

Design My BTs Page générée en 0.07 secondes avec 20 requêtes.